Mickaël Phelippeau - Association bi-p

Résidence 2016

 

Mickaël Phelippeau s’est formé aux arts plastiques et à la danse, avant de mener un parcours d’interprète. Il travaille entre autres avec les chorégraphes Mathilde Monnier, Alain Buffard et Daniel Larrieu.

 

Depuis 1999, il développe ses propres projets chorégraphiques, et axe ses recherches à partir de 2003 sur la démarche bi-portrait, basée sur la rencontre, en posant la question de l’altérité : bi-portrait Yves C. met en scène le chorégraphe avec un danseur traditionnel breton, bi-portrait Jean-Yves avec un curé, Pour Ethan et Avec Anastasia avec deux adolescents - soli programmés respectivement au Festival d’Avignon par le Théâtre Louis Aragon dans le cadre de La belle scène saint-denis en juillet 2014 et 2015.

 

Parallèlement, il signe une série de photographies sur le principe du bi-portrait avec les personnes des villes qu’il traverse.

 

Sa rencontre avec un groupe de choristes donne naissance à la pièce de groupe Chorus, présentée en ouverture de la saison 2015-16 du Théâtre (3D), qui détourne une cantate de Bach ainsi que les habitudes des chanteurs pour mieux questionner la dynamique d’ensemble.

 

Son idée de la rencontre et du partage se lit aussi à travers le projet Portraits fantômes où il investit des appartements pour fantasmer le portrait de ses habitants en leur absence, projet qu’il a réalisé la saison dernière à Tremblay dans le cadre de sa résidence.

 

Sur ce même principe, il est parti dernièrement à la rencontre d’une équipe féminine de football et donne ainsi naissance à la pièce Footballeuses qu’il a présenté le 28 janvier 2017 au Théâtre Louis Aragon.